Menu Découvrir la Guadeloupe

    

Situation
Appartements
Photos
Tarifs
Nous Contacter

autour A proximité
Voiture Véhicule
Remerciements Livre d'or
forum Forum

Menu Découvrir la Guadeloupe
grande terre Carte

Les Abymes Les Abymes
Anse Bertrand Anse Bertrand
Gosier Gosier
Le Moule Le Moule
Morne à  l eau Morne à l eau
Petit Canal Petit-Canal
Petit-Havre Petit-Havre
Pointe à Pitre Pointe à Pitre
Port Louis Port Louis
Saint Francois Saint Francois
Sainte Anne Sainte Anne


Basse Terre Carte

Baie Mahault Baie Mahault
Baillif Baillif
Basse Terre Basse Terre
Bouillante Bouillante
Capesterre - Belle Eau Capesterre
Deshaies Deshaies
Gourbeyre Gourbeyre
Goyave Goyave
Lamentin Le Lamentin
Petit Bourg Petit Bourg
PointeNoire Pointe Noire
Route de la Traverse Route de la Traverse
Saint Claude Saint Claude
SainteRose Sainte Rose
Trois Rivieres Trois Rivieres
Vieux-Fort Vieux Fort
Vieux Habitants Vieux Habitants


 

 

 

 

Ouvert : tous les jours de 8h30 à 16h30.

roches gravees roches gravees roches gravees

Placé sur un site très agréable, le parc archéologique des Roches Gravées, est la preuve de l'intelligence et du bon goût des amérindiens.

Le promeneur y découvre un très beau jardin tropical dans un dédale d'énormes blocs d'andésite. L'allée pavée est bordée de vétivers, d'arbres du voyageur, de palmiers multipliants, se poursuit par une passerelle de bois pour franchir la rivière "aux cressons" et continue au milieu de magnifiques touffes de  bougainvillées qui s'harmonisent avec les balisiers jaunes, rouges et  verts et les alamandas, avant d'atteindre la première roche volcanique gravée "la tortue" et tout de suite après "les capitaines". Au milieu des "figuiers maudits", d’autres motifs représentent des symboles étranges. Ces pétroglyphes datent  de 300 ans après J.-C. et sont l'oeuvre des indiens Arawaks.

Il y a, dans ce parc, vingt et une espèces végétales référencées et dix-huit ensembles    de roches gravées.
L'une des plus célèbres roches, faisant partie de l'ensemble appelé "les capitaines" a été enlevée en 1901 par Sainte-Croix de la Roncière qui l'expédia aux Etats-Unis à l'occasion  de l'exposition panaméricaine de Buffalo. Un an plus tard, elle fut exposée au musée d'histoire naturelle de New York où elle est toujours aujourd’hui.

 

 

 

 

Trois Rivières