......::::: :::::......
 
Menu Recettes creoles

    

Situation
Appartements
Photos
Tarifs
Nous Contacter

autour A proximité
Voiture Véhicule
Remerciements Livre d'or
forum Forum

Menu Recettes creoles

Geographie Géographie
Histoire Histoire

biere Bieres
cuisine Cuisine
distilleries Distilleries
fetes Fêtes
jardin Jardin Tropical
rhum Rhum
timbre Timbres
billets Billets


 

La guadeloupe

Une île au milieu de la mer des Caraïbes, de superbes plages de sable fin baignées par des eaux cristallines, des paysages tropicaux et le soleil tempéré par la douce brise des alizés … la Guadeloupe (1.703 km2 pour 438.820 habitants) !

Pour en faire tout le tour, le voyageur aventurier doit passer par les îles :

La Grande-Terre(588 km2), est un plateau calcaire bordé de splendides plages de sable blanc.

La Basse-Terre (943 km2), volcanique et montagneuse, est dominée par la Soufrière qui culmine à 1 467 m.
Elles sont séparées par un mince bras de mer, la ‘rivière salée’.

Riviére salée

La Désirade (gros caillou de 22 km2), est l’île la plus vierge de la Guadeloupe.

Marie-Galante (on dit que Christophe Colomb lui donna l’ancien nom de la Santa-Maria, qu’il avait changé afin que son bateau amiral ne portât pas le nom d’une fille fardée comme ses deux autres bateaux), c’est une grande dalle calcairede 158 km2, peuplée de 20.000 habitants,elle est bordée de magnifiques plages de sable et de falaises.

Les Saintes sont composées de 9 îlets dont 2 sont habités : Terre de Haut et Terre de Bas (les voitures y sont pratiquement inexistantes).La Petite Terre est seulement habitée par les iguanes.

Saint-Martin (la France et les Pays–Bas se partagent l’île depuis 1648) est un véritable paradisfiscal depuis 1850.

Saint Barthélemy (l’île aux milliardaires)compte 5.000 habitants essentiellement blancs.

Mais aussi, s’il le désire, le voyageur peut s’arrêter sur l’un quelconque des îlets environnants.

carte gwad

Appelée Caloucaera ou Kaloukaera par les amérindiens Arawaks vers 300 avant notre ère, elle fut rebaptisée Karukéra ( l’île aux gommiers ou l’île aux belles eaux) par les indiens Caraïbes (Karibs), venus du Venezuela actuel, vers le VIIIéme siècle.
Appelée aussi le papillon (car vue du ciel, la Guadeloupe ressemble à un gigantesque papillon vert déposé entre la mer des Caraïbes et l’Océan Atlantique) ou l’île d’émeraude.

 


A l’image des autres îles de la Caraïbe, la Guadeloupe a une vocation touristique naturelle. L'originalité et la diversité de ses paysages, ses sites paradisiaques et son atmosphère chaleureuse la distingue de ses voisines.