......::::: :::::......
 
Menu Recettes creoles

    

Situation
Appartements
Photos
Tarifs
Nous Contacter

autour A proximité
Voiture Véhicule
Remerciements Livre d'or
forum Forum

Menu Recettes creoles

Geographie Géographie
Histoire Histoire

biere Bieres
cuisine Cuisine
distilleries Distilleries
fetes Fêtes
jardin Jardin Tropical
rhum Rhum
timbre Timbres
billets Billets



 

Santa Maria - Christophe Colomb

L'histoire moderne de la Guadeloupe commence en novembre 1493, lorsque Christophe Colomb arrive dans l'île lors de son deuxième voyage. Il la nomme Santa Maria de Guadalupe de Estremadura en hommage à un monastère espagnol. À l'époque, la Guadeloupe est peuplée par les Caraïbes, peuple amérindien présent sur l'île depuis le VIIIe siècle.

arawaks

Elle était habitée auparavant des Arawaks qui furent massacrés à l'arrivée des indiens Caraïbes.

À partir de 1635, L'Olive et Duplessis en prennent possession au nom de la Compagnie française des îles de l'Amérique, puis exterminent les Caraïbes avec beaucoup de cruauté. Les débuts de la colonisation sont difficiles, c'est ainsi que quatre Compagnies commerciales font faillite en tentant de coloniser l'île. En 1674, la Guadeloupe passe sous l'autorité directe de la couronne du roi de France et devient par la suite une dépendance de la Martinique.

Après des tentatives infructueuses en 1666, 1691 et 1703 les Anglais s'emparent de la Guadeloupe en 1759 et la conserveront jusqu'en 1763 (traité de Paris). À partir de 1775, la Guadeloupe n'est plus rattachée à la Martinique mais reste sous l'autorité du gouverneur des îles du Vent. En avril 1794, profitant des troubles provoqués par la Révolution française, les Anglais prennent à nouveau possession de l'île. Ils en seront chassés l'été suivant par Victor Hugues, un commissaire de la République, aidé pour cela par les esclaves auxquels il avait promis la liberté.

En 1802, Napoléon Bonaparte, alors premier consul, dépêche une expédition dans l'île afin de rétablir l'esclavage, mais après une défense héroïque, beaucoup de révoltés préférent se suicider plutôt que de se rendre.

Pendant la période des Cent-Jours en 1810, les Anglais occupent de nouveau la Guadeloupe. En dépit de la cession de Saint-Barthélemy à la Suède par le traité de 1813 et une invasion française en 1814, les Anglais ne restituèrent la Guadeloupe à la France qu'en 1816 (traité de Vienne).

Entre 1816 et 1825 une série de lois propre à l'île sont promulguées. Les institutions municipales voient le jour en 1837.

Mais il faudra attendre le 27 avril 1848, sous l'impulsion du député Victor Schoelcher, à la tête de la Société Abolitionniste, que soit voté le décret d'abolition de l'esclavage.

Victor Schoelcher

Le 19 mars 1946, la Guadeloupe devient un département d'outre-mer.

Wikipedia